Documents de l’Internationale

Finances de l'Internationale

Elus par le
XXV Congrès

Présidents Honoraires

Présidents Honoraires
 
Print this article   Email this to a friend

A propos de l'IS

CHARTE ETHIQUE de L'INTERNATIONALE SOCIALISTE

Adopté par le XXIIème Congrès de l'Internationale Socialiste, São Paulo

Nous, partis membres de l’Internationale Socialiste, réaffirmons notre totale adhésion aux valeurs d’égalité, de liberté, de solidarité, de justice et de paix qui sont le fondement du socialisme démocratique. Nous nous engageons solennellement à les respecter, les défendre et les promouvoir.

Notre adhésion à ces valeurs implique que nous appliquions le plus strictement possible le code de conduite suivant:

 

1. Mener des politiques progressistes qui favorisent l’épanouissement des individus, l’expansion économique, le commerce équitable, la justice sociale, et la protection de l’environnement dans l’esprit du développement durable .

S’opposer à toute politique économique et sociale au service de groupes privilégiées et favoriser l’émergence d’un système économique mondial qui rende les relations Nord-Sud plus justes.

Combattre la corruption sous toutes ses formes et les entraves à la bonne gouvernance.

 

2. Défendre la démocratie pluraliste. Celle-ci implique :

• La liberté des citoyens de choisir entre différentes options politiques dans le cadre d’élections libres, régulières et transparentes;

• la possibilité d’un changement de gouvernement par des moyens pacifiques et fondé sur la libre expression des citoyens;

• le respect des droits des individus et des minorités;

• un système judiciaire impartial et indépendant fondé sur le droit;

• une presse libre et pluraliste;

• des partis au fonctionnement démocratique.

 

3. Garantir, en toutes circonstance, le respect de la dignité humaine et agir en conformité avec la déclaration universelle des Droits de l’Homme et les autres grandes Conventions adoptées par l’Organisation des Nations Unies et ses Institutions.

Proscrire la peine de mort.

Respecter et renforcer les droits fondamentaux de la personne humaine, que ce soient les droits individuels (respect de la vie privée, liberté de pensée, de croyance, d’éducation, d’orientation sexuelle, droit à un traitement égal …), les droits sociaux (liberté syndicale, droit de grève, protection sociale, …) ou les droits politiques (liberté d’association, suffrage universel, …).

Promouvoir l’égalité des genres dans tous les domaines de la vie privée et publique, y compris au sein de nos partis et dans les positions décisionnelles dans tous les domaines et dans tous les niveaux.

Lutter contre toutes les discriminations notamment celles fondées sur le genre, la race, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, la langue, la religion ou les convictions philosophiques ou politiques.

Combattre tout courant ultra nationaliste, intégriste, xénophobe ou raciste et s’abstenir de toute forme d’alliance politique ou de coopération, à n’importe quel niveau, avec tout parti politique qui incite ou tente d’attiser les préjugés et les haines ethniques ou raciales.

Rejeter et s’opposer résolument à toute dérive autoritariste et à tout système politique qui tolère ou pratique la violation des droits de la personne humaine pour conquérir ou asseoir son pouvoir (assassinats politiques, torture, arrestations arbitraires, censure de la presse, interdiction ou répression des manifestations pacifiques, …).

 

4. Avoir une action internationale favorisant la paix, la tolérance, le dialogue, la compréhension et la coopération entre les peuples.

S’abstenir d’employer la force militaire pour conquérir le pouvoir ou pour mener une politique extérieure hors du cadre autorisé par les organisations internationales appropriées.

S’efforcer d’éliminer les armes de destruction massive et œuvrer en faveur du désarmement.

Renforcer le rôle des Nations Unies et des institutions régionales qui œuvrent à la solution pacifique des conflits.

 

5. Un comité d’éthique est chargé de veiller au respect du présent code de conduite par tous les partis membres et est habilité à formuler des recommandations voire des propositions de sanction au instances dirigeantes de l’Internationale Socialiste.