Iran

L’IS condamne le tir de missiles lancé par l’Iran contre les Kurdes iraniens en Iraq


10 SEPTEMBRE 2018


L’Internationale Socialiste exprime sa plus grande indignation et condamne le tir de missiles lancé le week-end dernier par la République islamique d’Iran contre le siège de deux partis iraniens membres de l’IS, le Parti démocratique du Kurdistan (KDP-Iran) et le Parti démocratique du Kurdistan d’Iran (PDKI), au nord de l’Iraq. Le siège du Parti démocratique du Kurdistan (KDP-Iran) a été délibérément pris pour cible alors que son comité central se réunissait en séance avec les cadres dirigeants, provoquant la mort tragique de 16 de ses membres et faisant près de 50 blessés...

iRAn

Ramin Hossein Panahi

10 SEPTEMBRE 2018

L’Internationale Socialiste est profondément attristée d’apprendre, d’après les rapports émanant du Bureau du procureur général d’Iran, que Ramin Hossein Panahi, condamné à mort pour son appartenance présumée au Komala, a été exécuté par le régime iranien le 7 septembre dernier, en dépit des nombreux appels lancés par la communauté internationale et les organisations de défense des droits humains. L’IS avait attiré l’attention sur le sort de M. Panahi et a soutenu la campagne du Komala KPIK, parti membre de l’IS, en faveur de sa libération. Il semblerait que M. Panahi ait été exécuté aux côtés de deux autres prisonniers, Zaniar et Loghman Moradi, à la suite d’un procès fallacieux. L’IS dénonce ces actes de la manière la plus ferme et adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et aux membres du KPIK.

l’Érythrée et l’Éthiopie

L’IS salue l’accord de paix entre l’Érythrée et l’Éthiopie


10 JUILLET 2018


L’Internationale Socialiste salue chaleureusement la signature d’un accord de paix par le Président d’Érythrée Isaias Afewerki et le Premier ministre d’Éthiopie Abiy Ahmed, mettant fin à l’état de guerre entre les deux pays qui a persisté pendant deux décennies. Bien que le cessez-le-feu ait été atteint précédemment, le litige frontalier au cœur du conflit est demeuré irrésolu jusqu’à l’annonce début juin du Premier ministre Ahmed que l’Éthiopie accepterait pleinement les conditions de l’accord de paix global de 2000. La guerre, qui a duré deux ans entre 1998 et 2000, a coûté la vie à 80 000 personnes. Cet accord aura une incidence profonde et positive sur les vies des Érythréens et des Éthiopiens. Ce processus a débuté par la reprise des communications téléphoniques entre les deux pays, une première depuis 1998. Les deux gouvernements ont également exprimé leur désir d’entrer dans une « nouvelle ère de paix et d’amitié »

Grèce - ARYM

L’IS salue l’accord signé hier par la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine


18 JUIN 2018


Les partis appartenant à la famille politique socialiste sont engagés en faveur de la paix et de la coopération entre les peuples et les pays des Balkans.
Les partis du socialisme démocratique ont un rôle décisif à jouer en cette période troublée. Nous nous opposons à l’extrême droite et aux forces démagogiques qui s’échinent à miner les succès démocratiques et les sociétés pluralistes. Nous nous opposons à leur rhétorique et à leurs actions autoritaires qui menacent les garanties démocratiques fondamentales apportées à chaque citoyen, à leurs droits et à la libre expression de la voix des citoyens. Nous nous opposons à leur tentative de division en usant du nationalisme, de la xénophobie et des discours de haine.
La résolution pacifique des conflits en cours par des solutions mutuellement acceptées est la seule issue possible si nous voulons instaurer la stabilité, la sécurité, l’État de droit et une croissance durable dans la région des Balkans...

PIERRE MAUROY

5e anniversaire de la mort de Pierre Mauroy

7 JUIN 2018

Le 7 juin, à l’occasion du cinquième anniversaire du décès de l’ancien président de l’Internationale Socialiste, Pierre Mauroy, le secrétaire général de l’IS a rejoint d’anciens collaborateurs proches de Pierre Mauroy au cimetière de Lille pour y déposer une gerbe de fleurs et lui rendre hommage au nom de l’IS. Ancien maire de Lille et Premier ministre français, Pierre Mauroy a assumé la présidence de l’IS entre 1992 et 1999...

MOYEN-ORIENT

L’Internationale Socialiste condamne le massacre de manifestants à Gaza

15 mai 2018

L’Internationale Socialiste condamne le recours à des tirs réels par les forces israéliennes contre des manifestants à Gaza, tuant au moins 60 personnes et blessant des milliers d’autres. L’effusion de sang de lundi présente de terribles ressemblances avec les événements qui se sont déroulés le 30 mars dernier, au cours desquels plusieurs Palestiniens non armés ont été abattus par l’Armée de défense d’Israël au cours d’une manifestation majeure. Hier encore, des Palestiniens exerçant leur droit de manifester pacifiquement ont à nouveau été pris pour cibles. De nombreux enfants de moins de 16 ans figurent parmi les victimes. Un nombre de pertes humaines aussi élevé n’a pas été vu à Gaza depuis le conflit entre Israël et Gaza fin 2014 et l’IS est aujourd’hui solidaire avec le peuple palestinien. Les responsables de ces massacres doivent rendre des comptes. En début d’année, les appels lancés par le Secrétaire général des Nations Unies, les membres de la communauté internationale et l’Internationale Socialiste...

 

Nicaragua

Déclaration de l’Internationale Socialiste sur le Nicaragua


23 AVRIL 2018


La mort de près de 30 citoyens nicaraguayens, suite à la répression orchestrée par la police nationale et d’autres groupes armés contre les manifestations organisées ces derniers jours dans le pays pour protester contre l’annonce gouvernementale de réformes du régime de sécurité sociale, est strictement intolérable et ne saurait être justifiée. Ces pertes humaines et la violence déplorable utilisée à l’encontre des manifestants ont provoqué une onde de consternation dans les rangs de l’Internationale Socialiste. Nous exprimons par là même notre profonde inquiétude face aux limites imposées aux moyens de communication et face au nombre indéterminé de détenus, lesquels doivent être immédiatement remis en liberté...

MOYEN-ORIENT

L’IS dénonce la mise à mort de Palestiniens non armés par Israël le long de la frontière de Gaza


1 AVRIL 2018


L’Internationale Socialiste dénonce fermement la mise à mort de 16 Palestiniens par l’Armée de défense d’Israël lors d’une manifestation le long de la frontière de Gaza avec Israël vendredi dernier. Les manifestations étaient organisées dans le cadre de l’initiative « marche du retour » à Gaza. Aux 16 personnes tuées s’ajouteraient 700 blessés ayant besoin de soins hospitaliers à Gaza, nombre d’entre eux ont été touchés par des balles réelles. Le recours à la force meurtrière contre des manifestants et l’ampleur des pertes humaines constituent une escalade majeure du conflit dans la région et font voler en éclat les espoirs d’une reprise du processus de paix. L’IS soutient et se fait l’écho de l’appel lancé par le Secrétaire général des Nations Unies et d’autres à ouvrir une enquête indépendante sur ces violents incidents et la réponse meurtrière de l’armée israélienne. Les troupes israéliennes ont l’obligation de respecter le droit relatif aux droits de l’homme et de s’assurer que les forces létales ne sont utilisées qu’en dernier recours...

Etats-Unis

L’IS encouragée par les manifestations massives des jeunes dans les villes des États-Unis et ailleurs dans le monde contre la violence armée


26 MARS 2018


L’Internationale Socialiste est encouragée par le nombre massif de jeunes qui ont manifesté dans différentes villes des États-Unis et dans le monde entier dans le cadre de la « Marche pour nos vies » du samedi 24 mars dernier. Ce mouvement populaire, mené par des jeunes dont les vies ont été profondément affectées par la violence armée, a été une véritable source d’inspiration et devrait marquer un tournant en faveur d’une réelle réforme du contrôle des armes à feu aux États-Unis. En exerçant leur droit à manifester pour défendre ce en quoi ils croient, ces jeunes gens courageux ont lancé un appel aux élus. Ceux renvoyés à traduire la volonté du peuple doivent désormais répondre aux appels urgents à légiférer pour éviter que de nouveaux massacres dans les écoles se produisent, en sachant que quiconque échouera à répondre à ces appels sera tenu pour responsable dans les urnes...

Burkina Faso

L'IS condamne les attaques terroristes à Ouagadougou

03 MARS 2018

L’Internationale Socialiste condamne sans réserve les attaques terroristes perpétrées à Ouagadougou le 2 mars dernier contre l’état-major des armées burkinabé et l’ambassade de France. Ces actes barbares, qui ont coûté la vie à des dizaines de personnes, n’ébranleront en aucun cas la détermination de ceux qui œuvrent sans relâche pour libérer le Burkina Faso et la région du Sahel de la menace de la violence et de la terreur.  Le Burkina Faso a subi de multiples attaques terroristes au cours des dernières années, et l’IS exprime sa profonde solidarité avec le peuple burkinabé et son parti membre dans ce pays, le MPP, alors qu’ils se relèvent de ce dernier incident meurtrier. Le terrorisme détruit des vies, porte atteinte au bien-être de tous les citoyens touchés et représente un obstacle majeur au développement économique et social

 

Journée internationale de la femme

   

L’Internationale Socialiste célèbre la Journée internationale de la femme

8 MARS 2018

L’Internationale Socialiste célèbre aujourd’hui la Journée internationale de la femme, en reconnaissance de la lutte continue en faveur des droits des femmes dans le monde entier. La Journée internationale de la femme est particulièrement chère à l’IS puisque cet événement fut célébré pour la première fois à la suite d’une résolution de la Seconde conférence internationale des femmes socialistes à l’occasion du Congrès de l’Internationale Socialiste de Copenhague en 1910. La cause des droits des femmes a été au cœur du mouvement socialiste et social-démocrate mondial depuis sa création et demeure, jusqu’à aujourd’hui, un point essentiel de son programme. Depuis l’instauration de la Journée internationale de la femme, d’importants progrès ont sans conteste été réalisés dans la quête de l’égalité des sexes...

 

NIGERIA

   

Syrie

L’IS alerte sur une nouvelle catastrophe humanitaire en Syrie


25 JANVIER 2018


L’incursion militaire turque en territoire syrien a donné une nouvelle dimension dangereuse au conflit qui fait rage dans ce pays, entraînant de graves répercussions humanitaires pour les populations civiles dans les zones ciblées. Ces victimes innocentes de la dernière flambée de violence avaient déjà souffert aux mains à la fois du régime et des forces terroristes, et se retrouvent une fois de plus au cœur d’un conflit sans aucun moyen de l’éviter. Selon les porte-paroles des Nations-Unis et les observateurs du conflit en Syrie, l’offensive turque a déjà coûté la vie à des civils et provoqué le déplacement d’au moins 5 000 civils, un chiffre qui ne fera qu’augmenter. Parmi les 324 000 habitants actuels de la région touchée, pas moins de 40 % avaient déjà été déplacés, et bon nombre d’entre eux l’ont été plus d’une fois. Les plus vulnérables ne seraient pas en mesure de fuir, ce qui les expose à un risque accru...

MOYEN-ORIENT

La décision unilatérale des États-Unis d’Amérique concernant Jérusalem

6 DECEMBRE 2017

La reconnaissance formelle de Jérusalem en tant que capitale d’Israël est une décision profondément troublant des États-Unis qui aura des conséquences néfastes et d’envergure sur les aspirations de paix au Moyen-Orient. La profonde importance de Jérusalem en tant que lieu sain historique des juifs, des musulmans et des chrétiens rend son statut final crucial pour tout règlement durable du conflit israélo-palestinien. Dès lors, l’avenir de Jérusalem ne peut en aucun cas être décidé unilatéralement par une quelconque nation, un fait reconnu de longue date par la communauté internationale et par les précédents présidents américains, à la fois républicains et démocrates. La politique étrangère de l’administration américaine actuelle a été caractérisée par des décisions unilatérales prises avec fort peu d’égards au consensus mondial ou aux répercussions plus vastes de telles actions. La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le constant refus d’accéder à la demande légitime des Palestiniens d’un État indépendant...

 

Déclaration Balfour

L’Internationale Socialiste sur le centenaire de la déclaration Balfour


02 NOVEMBRE 2017


Il y a cent ans aujourd’hui, lors de la Première Guerre mondiale, le ministre des Affaires étrangères britannique Arthur Balfour a fait part du soutien du gouvernement de son pays à l’établissement d’un « foyer national pour le peuple juif en Palestine », dans une déclaration qui a eu un impact profond sur l’histoire du Moyen-Orient qui a suivi et sur les peuples d’Israël et de Palestine. La promesse de Balfour a ouvert la voie à la déclaration d’un État d’Israël indépendant en 1948 puis à son adhésion en tant que membre des Nations Unies en 1949. À l’occasion de cet anniversaire et en dépit des conflits, des guerres et des souffrances humaines de ces cent dernières années, nous pouvons apprécier le fait que les aspirations et les besoins d’un peuple ont poussé la communauté internationale à agir en faveur de sa quête d’un État. Les défis demeurent néanmoins pour répondre de manière égale aux aspirations et aux besoins du peuple palestinien, dans l’attente depuis toutes ces années de voir ses droits reconnus et respectés...

Somalie

MYANMAR

L'IS appelle à protéger le peuple Rohingya au Myanmar


08 SEPTEMBRE 2011


L’Internationale Socialiste a suivi avec une préoccupation croissante la grave détérioration de la situation dans l’état de Rakhine au Myanmar. Un regain de violences a provoqué de nombreuses morts et le déplacement de plusieurs milliers de membres de la minorité Rohingya dans ce pays, aggravant la crise humanitaire. Les réfugiés Rohingya qui ont réussi à fuir vers le Bengladesh ont relaté les massacres dans leurs villages et la mise à feu de centaines de maisons par les militaires birmans, dans le but de contraindre la population civile Rohingya à quitter cette zone, en ayant recours à la force. Le gouvernement et les autorités du Myanmar ont la responsabilité morale et juridique de garantir la sécurité et la sûreté de tous ceux vivant dans le pays, indépendamment de leur origine ethnique et de leur religion, et l’IS exhorte le gouvernement à coopérer dès à présent avec les Nations Unies...

venezuelA

Il est temps que la Charte démocratique soit appliquée au Venezuela

18 AOÛT 2017

L’Internationale Socialiste condamne énergiquement la décision du régime vénézuélien d’usurper les pouvoirs de l’Assemblée nationale, l’organe où siège le pouvoir législatif de ce pays. Cette décision anticonstitutionnelle et illégitime non seulement ignore la volonté du peuple vénézuélien exprimée dans les urnes lors des élections de fin 2015, à l’occasion desquelles ses membres furent élus, mais place sans aucune équivoque et de manière irréfutable le peuple vénézuélien sous un régime autoritaire et dictatorial... Dans ces circonstances, et au risque de devoir faire face à une situation interne insoutenable de violations continues des droits de l’homme et des libertés fondamentales du peuple vénézuélien

Couverture de presse

Espagne

venezuelA

Le gouvernement au Venezuela précipite la rupture avec la démocratie et accroît la répression et la violence


31 juillet 2017


L’Internationale Socialiste a suivi avec une vive inquiétude les derniers événements au Venezuela, où le gouvernement de Nicolás Maduro, par un processus contraire à la Constitution en vigueur dans le pays, a convoqué hier une élection visant à élire les membres d’une Assemblée constituante, un scrutin non conforme aux garanties et exigences minimales requises pour garantir sa justesse et des résultats crédibles. Ce scrutin a par ailleurs été marqué par la répression et la violence qui ont coûté la vie à plus d’une dizaine de Vénézuéliens hier, qui viennent s’ajouter aux cent vingt victimes ayant perdu la vie sous le coup de la répression lors des manifestations de ces derniers mois...

Couverture de presse


BURKINA FASO

Journée mondiale des réfugiés

20 juin 2017

 

turquie

L’IS réprouve la condamnation du député de l’opposition Enis Berberoğlu


16 JUIN 2017


L’Internationale Socialiste condamne sévèrement l’accusation et l’arrestation de Enis Berberoğlu, un député du CHP, un parti membre de l’IS, pour avoir prétendument révélé des informations sur l’envoi secret d’armes à la Syrie par l’agence de renseignement turque MIT. Notre Internationale déplore vivement ce dernier acte du régime de Erdoğan visant à bâillonner l’opposition et réaffirme son plein appui à, ainsi que toute sa solidarité avec ses membres en Turquie. L’Internationale Socialiste reste solidaire avec le leader du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, alors qu’il entreprend, aux côtés d’autres membres de l’opposition, une marche de protestation de Ankara vers Istanbul réclamant la justice...

 

RD Congo

Le Secrétaire général de l’IS contraint par le régime de Kabila à quitter la RDC


15 MAI 2017


Sur invitation de la direction de l’UDPS de la République démocratique du Congo, le Secrétaire général de l’IS, Luis Ayala, est arrivé à Kinshasa ce vendredi 12 mai en vue de transmettre la solidarité de l’Internationale Socialiste avec le parti et la famille de leur défunt leader, Etienne Tshisekedi, et pour exprimer le soutien de l’organisation à leurs efforts et à ceux des autres forces politiques engagées dans la promotion d’une transition démocratique dans le pays. Toutefois, dès son arrivée, des agents du régime l’attendaient à l’aéroport pour s’assurer qu’il n’entrerait pas sur le territoire et, sans égard pour ses protestations, lui ont confisqué son passeport et l’ont forcé à retourner dans l’avion qui venait de le déposer. Cette action du gouvernement de Kabila, que l’Internationale Socialiste condamne, révèle une fois de plus la réalité dans laquelle vivent aujourd’hui le peuple de la République démocratique du Congo et l’opposition politique...

belarus

L'Internationale Socialiste proteste contre le dernier enlèvement et detention de Mikalai Statkevich

29 AVRIL 2017

L’Internationale Socialiste proteste vigoureusement contre le dernier enlèvement de Mikalai Statkevich, leader du Parti social-démocrate du Bélarus NH, un parti membre de l’IS, par les agents de sécurité du gouvernement, et sa détention en amont des célébrations du 1er mai prévues à Minsk. Depuis sa soudaine disparition, hier, il aurait été condamné en secret et placé en détention pendant cinq jours. Rappelant son violent enlèvement le mois dernier, de même que celui d’autres membres du BSDP-NH, il est clair que ces actes récurrents d’intimidation et de violence perpétrés par le régime ne dissuaderont pas l’opposition démocratique, ni même aucun citoyen du Bélarus, d’exiger la pleine jouissance de ses droits et libertés...

 

PARAGUAY

La démocratie est préservée et avance uniquement aux côtés du peuple et de ses institutions


02 AVRIL 2017


Les récentes manifestations de violence, qui ont éclaté ces derniers jours dans la vie politique du Paraguay, ont provoqué de vives préoccupations dans la région et la communauté internationale, et ont révélé une vérité déjà bien ancrée, à savoir que la démocratie n’est préservée et n’avance qu’aux côtés du peuple et pour la nation, dans le respect plein et entier de ses institutions. Les discussions et le traitement des amendements constitutionnels visant à modifier le régime de non réélection du chef de l’État, en vigueur depuis 1992 après la fin d’une longue période d’autoritarisme sous le général Stroessner, a mis à mal, sur un sujet aussi sensible que celui-ci, gravé dans les esprits et la mémoire historique des citoyens de ce pays, la transparence nécessaire...


Venezuela

Les derniers vestiges de la démocratie s'effondrent au Venezuela


30 MARS 2017


La décision que vient d’adopter la Cour suprême de justice (TSJ) du Venezuela, déclarant que l’Assemblée nationale de ce pays, soit ni plus ni moins le pouvoir législatif du Venezuela, a enfreint la loi, alors qu’elle annonce également reprendre les fonctions de ce pouvoir de l’État, est la négation même, sinon plus, c’est un coup fatal porté aux derniers vestiges de la démocratie dans cette nation d’Amérique latine. La démocratie n’existe que lorsque s’opère une claire séparation des pouvoirs de l’État, ce qui a été mis à mal depuis un certain temps déjà, en témoignent les Vénézuéliens, alors que les libertés et les droits ont été restreints, accentuant les effets d’une grave crise politique, sociale…


In Solidarity

venezUela

Le Venezuela au centre des préoccupations des démocrates du monde


14 JANVIER 2017


En ce début d’année 2017, il apparaît encore plus clairement que la situation politique, sociale et économique du Venezuela devient de plus en plus grave et urgente pour des millions d’habitants du pays et, aujourd’hui, la communauté internationale ne peut rester ni indifférente ni absente face au sort critique d’une nation qui, grâce aux efforts de toute une génération il y a des décennies, fut capable de s’élever et de transiter par les chemins de la démocratie. Alors que le taux d’inflation actuel est l’un des plus élevés au monde pour une économie nationale et que le nombre de décès par homicides et actes criminels est des plus élevés, la souffrance humaine...


D.R. Congo

Un signe d’espoir pour la RDC

5 JANVIER 2017

Le nouvel accord politique, signé à Kinshasa par des leaders de l’opposition et le parti du président Kabila à la fin de l’année 2016, est vivement salué par l’Internationale Socialiste comme un signe d’espoir et une première étape potentielle vers la réconciliation et le retour à la paix dans un pays qui a été, depuis si longtemps, le terrain de divisions internes, d’instabilité politique et de conflits. Suite à la fin du mandat du président Kabila le 19 décembre 2016 et l’absence de nouvelles élections, le Congo a connu une nouvelle vague de troubles civils et de violences dans les rues. Pour les seuls 19 et 20 décembre, plus de quarante personnes ont été tuées, abattues par les forces de sécurité...

Messages précédents

de cette colonne