Print this article   Email this to a friend

Egypte


L’IS soutient les revendications de la place Tharir pour un régime civil

23 novembre 2011

Les Egyptiens sont de nouveau dans les rues alors que des milliers de personnes se rassemblent sur la place Tharir du Caire, pour la cinquième journée consécutive, afin de dénoncer la lente transition du pays vers la démocratie.
 
Les manifestations, qui ont éclatées le week-end dernier, se sont depuis répandues dans les rues de la ville alors que les Egyptiens continuent d’exprimer leur colère contre le conseil militaire au gouvernement, dirigé par le maréchal Hussein Tantawi.
 
Plus de 30 personnes ont été tuées selon des rapports dans une série de combats avec les forces de sécurité dans des tentatives des militaires d’étouffer les manifestations. Depuis dimanche, les gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc ainsi que les munitions réelles ont été régulièrement utilisées dans les rues du Caire.

Cela fait à présent plus de neuf mois depuis que l’ancien Président égyptien Hosni Moubarak a été chassé du pouvoir. Dans le temps, les Egyptiens avaient eu la promesse d’une transition rapide vers un régime civil par le gouvernement militaire intérimaire, y compris l’engagement de rédiger une nouvelle constitution et de tenir des élections parlementaires.
 
Mais le progrès n’a avancé que lentement. Bien que les élections de novembre, dans lesquelles les Egyptiens commenceront à voter pour un nouveau parlement, sembleraient toujours avoir lieu, le programme de l’armée prévoit que les parlementaires auraient besoin de six mois pour terminer la nouvelle constitution. Les élections présidentielles n’auront lieu qu’une fois la constitution aura été approuvée par référendum. Bien que le Conseil suprême des Forces armées (SCAF) ait offert un nombre de concessions ces derniers jours, les manifestants dans les rues ne sont pas convaincus. 
 
Des acteurs clés en Egypte ont dit qu’il n’y avait pas de justification pour l’utilisation de la violence contre des manifestants légitimes, parmi eux le candidat présidentiel Amre Moussa, qui a appuyé une rapide transition à un régime civil, et le candidat présidentiel Mohamed ElBaradei, qui a décrit les événements sur la place Tahrir comme un ‘massacre brutal’ qui devait cesser.  
 
L’oppression et la violence continue dans les rues de l’Egypte ont été déplorés aujourd’hui par l’ONU, où Navi Pillay,  Haut Commissaire aux droits de l'homme aux Nations unies, appelé à une enquête rapide, impartiale et indépendante afin d’assurer que les responsables pour ces abus soient tenus responsables.  

En réponse à la dégradation de la crise, l’Internationale Socialiste reste vivement préoccupé par la situation en Egypte et par les méthodes répressives utilisées par les militaires au pouvoir contre les manifestants civils. Nous avons espéré, come tous les Egyptiens, de voir une nouvelle Egypte démocratique. Jusqu’à présent, cet espoir n’est pas devenu une réalité. Nous sommes solidaires avec la majorité de la nation égyptienne qui veut une transition rapide et pacifique à la démocratie. Un gouvernement élu équitablement devra être mis en place le plus vite possible afin de donner la possibilité à l’Egypte d’aller de l’avant en tant que véritable Etat démocratique.




Nouvelles connexes

En soutien de la démocratie et de l’unité nationale en Egypte

04 juillet 2013



Egypte - L’agenda démocratique inachevé

21 décembre 2012



Egypte : un nouvel avenir démocratique

14 février 2011



Pour un nouveau chemin pour l'Egypte

29 janvier 2011


 

Internationale Socialiste





In Memoriam

 


 

Rapport au XXV Congrès de l'IS


 

Presse

 

Revue de presse des dernières activités

 

      

     

 
 

Partis membres au gouvernement


Liste des partis membres de l'IS au gouvernement

 

Prochainement

Congrès des
partis membres

Parti Komala du Kurdistan d’Iran, KPIK
15e Congrès
11 mai 2017

 

Union Socialiste des Forces Populaires, USFP
10e congrès
19 - 21 mai 2017
Rabat, Maroc

 

Parti Socialiste Ouvrier Espagnol, PSOE
39e congrès
17-18 juin 2017
Espagne

 

VENezUELA

 

Finances de l'Internationale

Budget et comptabilité

NIGERIA

Elections

 

Algérie
Parlementaire
4 mai 2017

 
Royaume-Uni
Parlementaire
8 juin 2017

 

France 
Parlementaire
11 juin 2017

 

Mongolie
Presidential
26 juin 2017

 

Journée mondiale des réfugiés



 

Rapport du Secretaire General




Résolutions et décisions du XXIV Congres




journée internationale de la femme


Planète 50-50 d'ici 2030:
Franchissons le pas pour l'égalité des sexes

Ouganda

Soutenir la démocratie en Ouganda


22 FÉVRIER 2016


Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix. Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région...

Pakistan

Solidarité de l’IS avec le peuple du Pakistan


28 Mars 2016


L’Internationale socialiste exprime sa solidarité avec le peuple du Pakistan alors qu’il confronte le terrible attentat commis hier près de Lahore. Plus de 70 personnes ont trouvé la mort alors qu’elles passaient un dimanche après-midi au parc, dont de nombreuses femmes et enfants. Plus de 300 personnes ont également été blessées. Nous dénonçons avec force cet acte de violence, comme nous l’avons fait pour les autres attaques terroristes au Pakistan et ailleur. Nos pensées et condoléances vont aux familles et amis des victimes et notre compassion va à toutes les personnes blessées et traumatisées par cet attentat... 


venEZUELA

L'IS dénonce la déclaration d'inconstitutionnalité de la loi d'amnistie et réconciliation au Venezuela


12 avril 2016


L’Internationale Socialiste dénonce le grave mépris de la volonté souveraine du peuple vénézuélien et l’usurpation de pouvoir par la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême (TSJ) du pays suite à son annonce hier déclarant l’inconstitutionnalité de la loi pour l’amnistie et la réconciliation nationale qui avait été approuvée par une majorité à l’Assemblée nationale le 29 mars dernier. La victoire écrasante aux élections à l’Assemblée nationale début décembre 2015 se fondait sur une proposition claire aux citoyens...

La CEI, le Caucase et la Mer Noire

L’IS lance un appel à l’arrêt immédiat des affrontements entre les Azerbaidjanais et les Arméniens


04 AVRIL 2016


hostilités et affrontements qui se sont produits au cours des dernières 48 heures entre les Azerbaidjanais et les Arméniens, se soldant par la perte regrettable de nombreuses vies. Notre Internationale lance un appel pour un cessez-le-feu immédiat et un arrêt de ces hostilités, tout en rappelant la nécessité urgente de la reprise du dialogue dans le cadre du Groupe de Minsk, un organisme accepté par l’Arménie et l’Azerbaïdjan et reconnu par les organisations multilatérales, afin de résoudre par la négociation et conformément aux principes du droit international...